Skip to content

Phases Mise à jour

Le processus de mise à jour d’un plan d’action ou d’une PFM peut faire l’objet d’une subvention du ministère de la Famille. L’octroi du ministère de la Famille et la contribution financière qui vous sera demandée peuvent varier en fonction de la taille de la population ou de la MRC (consulter la section Soutien).

Le soutien financier du ministère de la Famille vous permet de recevoir un soutien technique de 9 heures avec un des formateurs expérimentés du CAMF. Vous serez soutenus durant le processus qui dure, tout comme l’élaboration d’une PFM, environ 18 mois. Le CAMF peut vous guider de la demande de subvention jusqu’au lancement du plan d’action ou de votre nouvelle PFM.

L’exercice de suivi d’une politique familiale municipale est une occasion privilégiée pour aller plus loin dans le « penser et agir famille » et permet, entre autres, d’introduire la démarche Municipalité amie des ainés (MADA). On constate souvent que la première version de la PFM et le plan d’action qui arrive à terme n’étaient pas complets et que certaines orientations ou secteurs d’activités pourraient être bonifiés. Le suivi est parfois majeur et peut nécessiter la reprise du processus d’élaboration d’une nouvelle politique familiale, avec l’avantage d’être soutenu par le bilan d’une politique précédente.

Il est possible de faire une démarche intégrée en combinant l’élaboration d’une politique familiale et d’une démarche MADA dans un seul et même document. Pour ce faire, il suffit de répondre à chacun des appels de projet, soit celui pour le programme de soutien aux politiques familiales municipales et celui pour le programme de soutien à la démarche Municipalité amie des aînés. Aussitôt que vous serez accepté pour les deux projets, vous aurez la liberté de choisir entre l’élaboration d’un seul document ou de deux documents distincts.

 


Demande de soutien au ministère de la Famille

  • consulter le site Internet du ministère de la Famille ou communiquer avec le conseiller en développement et concertation (CDC) de votre région;
  • présenter le projet de mise à jour du plan d’action ou de la PFM au conseil municipal et faire adopter une résolution relative au projet, obligatoire pour l’étape suivante;
  • déposer la demande de soutien financier au ministère responsable de la famille;
  • pendant le traitement de votre demande de soutien, voici les deux étapes que vous pouvez compléter:
  1. vérifier si le responsable des questions familiales (RQF) présent lors de l’élaboration de la PFM est toujours un élu municipal et si c’est le cas, s’assurer qu’il a l’intérêt pour participer à la mise à jour de la PFM. Dans le cas où vous devriez nommer un nouveau RQF, vous devrez adopter diverses résolutions quant à la nomination et la désignation d’un nouveau RQF;
  2. identifier et approcher des partenaires potentiels en vue de la formation d’un comité famille, si le dernier comité a été aboli.
  • procéder à la signature du protocole d’entente entre votre municipalité ou MRC et le ministère responsable de la famille.

Il vous restera ensuite à communiquer avec le Carrefour pour un accompagnement de 9 heures, financé entièrement par le ministère de la Famille, pour la mise à jour de la politique familiale municipale ou de son plan d’action.

Le bilan : Pour se donner une vue d’ensemble de l’état de réalisation du plan d’action

Tel que mentionné précédemment, le plan d’action s’échelonne habituellement sur trois ans. À son terme, un bilan s’impose afin d’avoir une vue d’ensemble de son état de réalisation et de revoir les priorités du milieu concernant la famille. Tout comme le suivi, cet exercice implique la collaboration des divers responsables des actions et des partenaires du milieu concernés. Le bilan est ensuite présenté au conseil municipal en vue de son appropriation.

La mise à jour : Pour aller plus loin

Pour procéder à la mise à jour de la PFM, il faudra prévoir un échéancier de réalisation qui
sera très semblable à celui de l’élaboration de la PFM. Cependant, riche de son expérience passée
et de sa connaissance sur les différentes étapes à réaliser, la municipalité aura l’opportunité d’aller encore plus loin dans l’application du «penser et agir famille ».

Compte tenu que la situation du milieu a certainement évolué depuis l’adoption de lapremière PFM, voici quelques éléments sur lesquels il faut porter son attention lors de la mise à jour de la PFM :

  • L’actualisation des renseignements du portrait statistique et du portrait des services et
    des ressources ;
  • Les nouvelles consultations à réaliser afin d’actualiser le portrait des besoins et des attentes des familles ;
  • La participation des familles que l’on doit viser à accroître ;
  • L’ajout de nouvelles thématiques répondant à l’évolution des enjeux ;
  • Les changements au sein du comité de suivi ;
  • Les changements au niveau des partenariats présents dans la collectivité ;
  • L’arrimage avec les autres politiques sectorielles municipales.

Si plusieurs nouveaux acteurs (RQF, élus, chargé de projet, membres du comité de pilotage) s’engagent dans la démarche de mise à jour de la PFM sans avoir été impliqués auparavant dans
son élaboration, il est probable que cette mise à jour s’apparente davantage à une démarche d’élaboration d’une nouvelle PFM.

Enfin, fort de son expérience, le CAMF a constaté qu’une PFM de deuxième et de troisième génération, dont le suivi fut constant, a généré une consolidation des actions et un partenariat accru.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question relative à la mise à jour d’une politique familiale municipale ou d’un plan d’action.