Skip to content

Réseautage et formations Formation en urbanisme

Banniere-formation-urbanisme

JOURNÉE DE FORMATION EN URBANISME

Le 4 octobre 2019 | 8 h à 15 h 30

Auberge Gouverneur à Shawinigan
Lors du Congrès annuel de l’Ordre des urbanistes

1100, Promenade du St-Maurice, Shawinigan, Québec G9N 1L8

 

PERSPECTIVES D’ACTION EN FAVEUR DE LA QUALITÉ DE VIE

Les citoyens et leurs familles expérimentent des changements dans leur mode de vie. Ceux-ci se traduisent par des besoins et des aspirations aussi changeants à l’égard de leur municipalité. Pour mieux soutenir les citoyens, tout au long de leur vie, la perspective urbanistique permet aux municipalités de saisir des opportunités quant à l’habitation, la mobilité et les activités quotidiennes.

Cette journée est une occasion pour les élus municipaux et les urbanistes de croiser leur regard sur des situations concrètes d’urbanisme. Vous aurez la chance de travailler en équipe, de partager vos connaissances et vos expériences et de concevoir un projet transposable dans une communauté.

Cette formation informe, sensibilise et outille les élus sur :

  • l’urbanisme;
  • les enjeux d’inclusion sociale et de santé publique;
  • les changements sociodémographiques;
  • l’aménagement et la planification municipale.

Cette formation permet de :

  • situer des enjeux sociaux contemporains liés à l’aménagement et l’urbanisme;
  • imaginer des solutions concrètes à partir de situations réelles vécues dans les municipalités;
  • s’engager dans une réflexion prospective, vers ce qui doit et peut être fait, pour améliorer les milieux de vie.

 

COUP D’ŒIL SUR LE DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE

8 h – Accueil des participants et déjeuner réseautage

9 h – Mot de bienvenue

9 h 15 – Conférences

Conférences inspirantes sur l’urbanisme et les grands enjeux sociaux contemporains

Nos conférenciers invités

Photo-Sebastien_LordSébastien Lord, professeur agrégé à la Faculté de l’aménagement à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal. Sébastien Lord s’intéresse aux pratiques résidentielles à travers les questions de vieillissement des populations, du lien entre mobilités (quotidienne et résidentielle), et des espaces de vie et métropolisation. Il étudie en particulier les aspirations, préférences et choix résidentiels, les expériences et significations du « chez-soi », et le lien entre immigration, intégration et habitat.

Photo-Jean-Philippe-MelocheJean-Philippe Meloche, professeur agrégé à la Faculté de l’aménagement à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal. Spécialiste des finances publiques locales et de l’économie urbaine, il s’intéresse au financement des services municipaux et aux facteurs économiques permettent d’expliquer les choix de localisation et de mobilité des acteurs dans l’espace urbain.

 

Photo_Juan_TorresJuan Torres, vice-Doyen professeur à la Faculté de l’aménagement à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal. Son travail de recherche porte sur la manière dont les enfants pratiquent l’espace urbain et à leur participation aux processus d’aménagement.

 

 

Photo-Denis_MarionDenis Marion, maire de Massueville, président du Réseau québécois de Villes et Villages en santé et vice-président du conseil d’administration de l’Institut national de santé publique du Québec. 

 

 

 

AMELIEMYRIAM_PLANTE-001

Amélie-Myriam Plante, urbaniste-stagiaire, est chargée de projet transport et mobilité à la Table de concertation des aînés de l’île de Montréal (TCAIM) et Conseillère en sécurité urbaine – aménagement et collectivité, à l’Anonyme, porteur du programme Tandem dans l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Titulaire d’un baccalauréat en psychologie et d’une maitrise en urbanisme, elle s’intéresse à la mobilité active des individus dans une perspective de santé publique, de manière intergénérationnelle et participative, à l’échelle locale particulièrement. Elle siège sur le Comité consultatif des usagers vulnérables de la démarche Vision Zéro de la Ville de Montréal.

10 h 30 – Pause

10 h 45 – Atelier de création : processus de planification participative

Étape 1 – diagnostic : les transitions de vie et collectivité – L’inventaire de ressources

Les participants seront engagés dans une réflexion prospective les menant vers ce qui doit et peut être fait pour changer une situation actuelle.  L’atelier de création fera vivre aux participants, un moment clé d’un processus de planification participative.  La combinaison des connaissances des élus municipaux à celles des urbanistes est une condition de succès de ce type de planification.

Des cas concrets seront proposés aux participants. Activité en sous-groupe : élus et urbanistes.  

Une équipe d’experts (professeurs et urbanistes) offrira, avis et conseils aux participants, en se déplaçant de groupe en groupe pour alimenter les travaux.

12 h – Dîner

13 h – Suite de l’atelier de création : processus de planification participative

Étape 2 – Conception : les transitions de vie et la collectivité – Imaginer l’action locale

14 h 45 – Rétroaction et appréciation

15 h 10 – Perspectives d’avenir en urbanisme et séance plénière

15 h 30 – Mot de clôture

 

1

 

Tarifs

100 $ pour les membres du CAMF et du RQVVS
150 $ pour les non-membres

Inclusion : le déjeuner (servi avant 8 h), le dîner, les collations et la documentation.

Hébergement

Inscription

Les inscriptions sont maintenant fermées. Pour toutes questions : info@camf.ca.

 

TOUTE INSCRIPTION ANNULÉE, APRÈS LE 30 AOÛT 2019, NE SERA PAS REMBOURSÉE.

 

Bandeau_partenaires_formation

 

Abonnez-vous à notre Infolettre

  • Soyez les premiers informés concernant les appels de projets, les nouvelles et les initiatives des municipalités et MRC, les subventions, etc.