Skip to content

Actualités Québec se dote d’une politique en prévention de la santé

Dimanche dernier, la ministre responsable de la Santé publique, Mme Lucie Charlebois, lançait en compagnie de plusieurs collègues et partenaires québécois, dont le CAMF, la politique gouvernementale de prévention en santé visant à façonner un avenir plus sain chez les Québécois. Cette politique se veut transversale, c’est pourquoi une quinzaine de ministères ont collaboré à son développement. Recensant plusieurs objectifs regroupés en 4 grandes orientations, cette politique vise l’atteinte de 9 cibles importantes, dont 5 touchant les communautés locales et les activités du CAMF :

  • Augmenter à 80% la proportion d’enfants qui commencent leur scolarité sans présenter de facteur de vulnérabilité pour leur développement.
  • Faire en sorte que 90% des municipalités de 1 000 habitants et plus adoptent des mesures afin d’aménager des communautés favorables à la sécurité et à la mobilité durable, aux saines habitudes de vie ainsi qu’à la qualité de vie de leurs résidents.
  • Accroître l’offre de logements abordables, sociaux et communautaires de 49%.
  • Augmenter de 18% le nombre d’aînés recevant des services de soutien à domicile.
  • Faire bondir de 20% la proportion de jeunes âgés de 12 à 17 ans actifs durant leurs loisirs et déplacements.

De plus, une orientation concerne directement l’aménagement de communautés et de territoires sains et sécuritaires visant entre autres directement un soutien aux initiatives associées à la santé et au bien-être des aînés dans le cadre de la démarche Municipalité amie des aînés (MADA).

De par son accompagnement offert aux municipalités dans le cadre des programmes PFM et MADA ainsi que le soutien offert dans le cadre des projets en petite enfance et PFM en forme et du programme d’accréditation Municipalité amie des enfants, le CAMF est un partenaire important et impliqué à la réalisation de l’atteinte des objectifs de cette politique. « Le CAMF est heureux de constater les efforts du gouvernement du Québec pour améliorer la qualité de vie des citoyens par la mise en place d’une Politique nationale de prévention en santé. Nous espérons que des ressources financières seront dégagées pour soutenir les acteurs de tous les paliers de gouverne à agir ensemble pour améliorer l’état de santé des Québécois. D’ailleurs, depuis 2011, on retrouve 290 municipalités de différentes tailles ayant intégré les saines habitudes de vie dans leur politique familiale municipale », a annoncé M. Martin Damphousse, président du CAMF et maire de Varennes.

Lors du lancement, la ministre a notamment annoncé l’octroi d’une enveloppe budgétaire de 76,1 millions de dollars sur 10 ans pour la réalisation de nouvelles politiques. Le CAMF est très heureux de cette annonce et vous tiendra informés du processus par lequel les fonds seront octroyés. Un plan d’action découlant de la politique sera présenté d’ici un an, tel que mentionné par la ministre déléguée à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Mme Lucie Charlebois. Pour plus d’information, consultez la page Web du site du ministère de la Santé et des Services sociaux