Skip to content

Actualités Le CAMF réagit positivement à l’annonce du plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, en compagnie de la ministre de la Famille, ministre responsable des Aînés et ministre responsable de la Lutte contre l’intimidation, Francine Charbonneau a rendu public hier le plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation 2015-2018, Ensemble contre l’intimidation, une responsabilité partagée. Le CAMF est fier d’être un acteur de ce plan d’action et de contribuer à sa mise en œuvre. D’ailleurs, M. Martin Damphousse, président du CAMF et maire de Varennes, était présent et témoin privilégié de l’annonce.

« L’intimidation est un sujet qui nous touche toutes et tous, parce que personne ne mérite d’être humilié, diminué ou exclu. Ce plan d’action concerté concrétise l’engagement du gouvernement du Québec de la prévenir et de la contrer à tous les âges et dans tous les milieux, y compris dans le cyberespace. À travers les mesures proposées, notre but ultime est de bâtir une société respectueuse et sécuritaire, une société qui prend soin des personnes en situation de vulnérabilité; une société pour tous les âges, ouverte à la différence et riche de sa diversité. Voilà le Québec que nous voulons construire ensemble », a déclaré le premier ministre.

Afin d’assurer sa mise en œuvre, le gouvernement du Québec consacrera des sommes totalisant 4,4 millions de dollars d’ici 2018. Fruit du travail concerté de 16 ministères et organismes gouvernementaux, le plan d’action s’appuie sur la contribution, au cours de la dernière année, de nombreux acteurs, tels que :

  • les membres du Comité d’experts sur la cyberintimidation;
  • les chercheurs et les partenaires consultés lors de l’élaboration de ce plan d’action;
  • les parlementaires associés à la lutte contre l’intimidation.

Pour le CAMF, le plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation repose sur une vision rassembleuse et des orientations partagées par un ensemble d’acteurs gouvernementaux, institutionnels et communautaires. Deux mesures plus spécifiques interpellent le réseau du CAMF :

  • Mettre en place des initiatives qui contribuent à prévenir et à contrer l’intimidation envers les personnes aînées dans le cadre de la démarche Municipalité amie des aînés (MADA)
  • Inviter les municipalités et les municipalités régionales de comté (MRC) à prévoir, dans l’élaboration d’une politique familiale ou lors de sa mise à jour, un axe stratégique relatif à la création de milieux de vie bienveillants et à la prévention de l’intimidation sur le territoire.

« Nous constatons, une fois de plus, que la politique familiale municipale et la démarche MADA sont des leviers incontournables à la création d’un environnement sain et propice au plein épanouissement de nos populations. Le CAMF s’estime donc privilégié d’être associé à une telle démarche du gouvernement québécois ; des outils seront développés bientôt pour soutenir les municipalités dans cette démarche » a confirmé M. Damphousse. 

Pour découvrir davantage les mesures du Plan d’action concerté pour prévenir et contrer l’intimidation : www.intimidation.gouv.qc.ca.